dimanche 31 mai 2009

The Friendship which is Love

Mon blog, cette semaine, raconte la cérémonie de remise des Lambda Literary Awards (les 'lammies') à New York jeudi dernier, deux jours après que la Cour Suprême de Californie ait confirmé la validité de la Proposition 8. Celle-ci, entérinée par 52% de la population de l'état en novembre dernier, inscrit dans la constitution la définition du mariage comme l'union d'un homme et d'une femme. Il y a un an la même Cour Suprême avait rendu un avis allant dans le sens contraire...

Les lammies de cette année n'ont rien d'exceptionnels. Sheila Rowbotham remporte, de façon méritée, la catégorie 'Gay Memoir/Biography' pour sa biographie d'Edward Carpenter. La meilleure oeuvre de fiction gaie de 2008, Pilcrow de Adam Mars-Jones, ne figurait pas parmi les prétendants: elle n'a pas été publiée aux États unis... (C'est Scott Heim, l'auteur de Mysterious Skin, qui a remporté le lammy dans la catégorie 'Gay Fiction', pour son dernier roman We Disappear.)

Je mentionnne également cette semaine la remarquable édition d'un roman publié pour la première fois en 1906 à compte d'auteur par l'écrivain américain Edward Prime-Stevenson (sous le pseudonyme de Xavier Mayne). Imre est le premier roman américain mettant en scène des personnages homosexuels qui finit bien... Il est par certains côtés assez moderne, même si le style est épouvantable... Il mériterait d'être traduit en français.

Rendez-vous sur www.gayascienza.com pour en savoir plus.

31.05.2009