dimanche 6 juillet 2008

Charlie Crist et l'Arc-en-ciel de l'Évolution

Instantanés des derniers jours de juin: le gouverneur de New York, David Paterson, a pris part à la marche de la Gay Pride de la ville. En Malaisie, le leader de l'opposition, Anwar Ibrahim, a été accusé par l'un de ses collaborateurs d'avoir pris part à des actes homosexuels, qui sont punissables dans ce pays par une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 20 ans.

Je pensais que le gouverneur de Floride, Charlie Crist, était ironique la semaine dernière lorsqu'il terminait son interview dans le New York Times Magazine avec Deborah Solomon par ces mots: "Restez branchée" après avoir été questionné sur les difficultés qu'il avait à trouver une femme en Floride... (voir chronique précédente) Jeudi il annonçait qu'il venait de demander en mariage une jeune femme de 38 ans, originaire de New York, divorcée, mère de deux jeunes enfants. Le mariage est prévu pour bientôt. Le père des enfants a dû être ravi d'apprendre que le gouverneur était enthousiaste à l'idée de contribuer à leur éducation... Le père du gouverneur a fait cette déclaration époustouflante à une journaliste du Miami Herald: "Je n'ai pas vu Charlie prendre avec autant de sérieux une liaison avec une jeune femme, depuis longtemps." Nous voilà rassurés.

Je pensais également que les hipocampes étaient une espèce hermaphrodite. C'est la raison pour laquelle - explique-t-il dans son livre Art and Sex in Greewich Village (Caroll & Graf, 2007) - Felice Picano avait baptisé sa maison d'édition gaie SeaHorse Press. Mais non, ce n'est pas le cas. C'est l'une des choses que j'ai apprises dans Evolution's Rainbow: Diversity, Gender, and Sexuality in Nature and People (Joan Roughgarden, Berkeley, University of California Press, 2004, 474 pp.). J'ai acheté le livre il y a quelques années, à sa parution, après avoir lu une interview de l'auteur, professeur de biologie à l'Université de Stanford et transexuelle. Je l'avais laissé à Miami sans l'avoir lu. C'est un livre très stimulant intellectuellement. Il a un peu chamboulé mes projets de lectures estivales... Je vous le recommande chaudement, même s'il y en a à prendre et à en laisser. Les hipocampes ne sont pas hermaphrodites: les femelles déposent leurs oeufs dans une poche chez les mâles, où ils sont fécondés et portés jusqu'à leurs éclosion...

***

J'ai été ravi de voir que l'un des livres que j'avais emporté avec moi pour l'été figurait dans la liste des lectures estivales suggérées par le Financial Times ce week-end: The Story of a Marriage. J'y reviendrai.

06.07.2008